Auteur : Melik

Se former gratuitement au webmarketing
Salut les amis, ici Mélik. Je me permets de vous faire ce document pour que vous preniez définitivement conscience qu’il est possible de se former gratuitement au webmarketing. Personnellement, je ne suis pas né avec mes compétences, j’ai tout appris. SEUL.
Je n’ai JAMAIS acheté une formation. Par formation, je parle d’une formation faite par un VRAI professionnel et non des personnes qui font de la redirection de compétences ou des fausses personnes qui se proclament webmarketer ou pro de l’affiliation après avoir fait une vente sur Clickbank. Faut arrêter deux secondes.
Arrêtez, définitivement, de croire les personnes qui vous montre des vidéos (même vraies) ou des screenshots (même vrais) de revenus, même s’ils gagnent 10 000€ par jour. Sachez que si j’avais dans l’esprit de vendre une formation à 1500€, je ferai un crédit de 20000€, je lancerai uniquement des publicités avec ça et bien entendu que j’aurai les mêmes résultats qu’eux. En faisant ça sur X jours, ce sera assez pour convaincre X personnes de m’acheter ma formation. C’est uniquement de la manipulation.  C’est exactement la méthode employée par certains 😉
(Et le crédit serait remboursé en 2 à 3 jours…. )
Si et seulement si (ssi pour les matheux), vous ne trouvez pas votre bonheur dans les formations gratuites, alors vous pouvez envisager d’acheter une formation.
Stop. Apprenez à apprendre. Mais apprendre intelligemment. Internet vous offre des milliers de sources pour vous former dans ces merveilleux domaines que sont le marketing et le webmarketing. Voici, dans l’ordre de mes préférences, l’ensemble des sites que je vous conseille pour vous former GRATUITEMENT :

1. Se former au webmarketing en général : 

– OpenClassroom (anciennement le SiteDuZéro) : https://openclassrooms.com/
– Chaîne Youtube de moi-même : https://youtube.com/c/MélikNakhla
– Warriorforum : LE forum du webmarketing, si vous n’y êtes pas inscrit, allez-y, c’est de l’or (100% en anglais sorry guys..) : https://www.warriorforum.com/

2. Se former à la publicité Facebook :

– Facebook Blueprint : https://fr-fr.facebook.com/blueprint

– « Lancer une campagne Facebook Ads », par Openclassroom : https://openclassrooms.com/courses/3829076-lancez-une-campagne-facebook-ads

 

3. Se former à la publicité Snapchat :

– Snapchat Explore : https://snapchatexplore.exceedlms.com

 

4. Se former à Google Adwords :

– Cours de Google Adwords : https://adwords.google.com/intl/fr_fr/home/resources/learning/

– La formation Adwords de Refeo (à mes yeux la formation gratuite la plus complète, 300 pages) : https://refeo.com/formation-adwords/

Vous pouvez les appeler gratuitement au 0805 980 269…. que demander de mieux ? Ils analyseront GRATUITEMENT vos annonces et vous donneront les meilleurs conseils.

 

5. Se former à la publicité Youtube (oui je sais ça fait parti d’Adwords mais j’aime le différencier…)

– Cours par Youtube : https://www.youtube.com/intl/fr_ALL/yt/advertise/resources/

Salut tout le monde !

Comme vous devez bien le voir lors de mes interventions, je suis allergique aux sites qui manquent de sérieux et qui ne sont pas terminés alors j’ai décidé de vous créer la checklist ultime à mes yeux à suivre et à respecter avant de lancer votre boutique.

1. Je fais une étude de niche avant de me lancer et je ne me lancerai pas sur une niche juste parce que je pense « que ça pourrait marcher ».

2. Je me déclare en société (micro entreprise au minimum), j’ajoute les mentions légales, les conditions générales de vente, la bannière Cookie sur mon site et je le déclare à la CNIL (déclaration simplifiée numéro 48 fichier Clients-Prospects).

3. J’efface les logos des fournisseurs sur mes photos.

4. Je rédige de belles descriptions produits qui donnent envie d’acheter le produit. Bien entendu, je ne collerai pas les descriptions produits Aliexpress si je fais du dropshipping.

5. J’ajoute une page « A propos » où je présente de la plus belle des manières mon entreprise en vendant une vraie histoire à mes internautes.

6. Je vérifie et corrige toutes les fautes d’orthographe sur mon site. Je n’oublie pas qu’une seule faute d’orthographe sur mon site peut réduire de 50% les chances de vendre un produit.

7. Je mets des majuscules en début de phrase et des points en fin de phrase (ces deux détails ont beaucoup d’importance).

8. Je ne fais pas de publicité Facebook ou Adwords si mon site n’est pas entièrement terminé.

9. Je mets des photos avec le même fond et de la même taille.

10. Je n’utilise pas d’adresse en @gmail, @wanadoo, @hotmail etc.. en tant qu’adresse de contact mais une adresse avec le domaine de mon site.

11. J’ajoute une belle page de contact avec un formulaire.

12. J’ajoute une FAQ (foire aux questions) avec les questions essentielles que pourraient se poser les internautes.

13. Je me renseigne et me forme sur la législation autour du ecommerce : loi Hamon, délais de livraison, retours …

14. Je prends mon temps pour la création de ma boutique et je n’écoute pas les pseudos-formateurs qui vous disent que vous pouvez être rentable 1h24 après avoir créé sa boutique. Si je dois prendre 1 mois pour créer ma boutique, ça ne me posera aucun problème.

15. Je vérifie que tous mes liens fonctionnent, que toutes mes catégories soient propres et que j’ai assez de produits dans mes catégories pour ne pas donner l’impression d’un site vide.

16. (Facultatif mais très conseillé) Je créé un blog où je posterai des actualités une à deux par mois pour donner l’impression d’un site mis à jour et faciliter mon référencement naturel.

 

Télécharger la checklist format PDF

La checklist ULTIME pour le lancement de son site E-commerce
Non, Facebook Ads ne remplacera pas Google Adwords

Bonjour tout le monde, j’espère que tout va bien pour vous !

J’écris cet article car trop de monde se focalise sur la publicité avec Facebook jusqu’à oublier complètement Google Adwords en disant que le CPC (coût par clic) est trop élevé chez Google Adwords.

Image associée

D’autres disent « Bye Bye Google ». Non pas bye bye Google.

Google Adwords vous permet d’obtenir des internautes extrêmement ciblés ce que Facebook ne fait pas. Vous allez immédiatement me sauter dessus et me dire « Si si on peut cibler avec les intérêts Facebook ». C’est faux. En effet vous pouvez cibler par intérêt mais ce ne sera pas précis.

Prenons un exemple concret, vous avez ouvert une boutique en ligne d’accessoires de Golf. Lors de la création de votre publicité sur Facebook, même si vous ciblez les membres Facebook avec l’intérêt « Golf » ou même « Tiger Woods » ce ne sera pas précis. Combien d’entres-nous ont aimé une page d’un sportif sans aimer ou pratiquer le sport qu’il fait.

Perso, j’ai liké la page d’Usain Bolt et je crois être dans la catégorie des « grands non-sportifs Français ».  Vous voyez où je veux en venir ?

Sur Facebook on ne peut pas cibler précisément une audience sauf si vous vendez à des hommes ou des femmes par exemple.

A contrario, quand vous allez faire votre campagne sur Google Adwords, vous allez pouvoir cibler des internautes qui tapent « accessoires golf » ou tous autres mots-clés directement liés à votre boutique en ligne. C’est ça la puissance de Google Adwords. Vous ciblez des gens qui recherchent vos produits et/ou services !

Par contre, avant de créer votre campagne sur Google Adwords, un travail minutieux de recherche de mots-clés doit être établi pour cibler :

  • Les mots-clés les plus recherchés
  • Les mots-clés à faible CPC
  • Les mots-clés à concurrence faible ou moyenne

En clair, les mots-clés générateurs de visiteurs qualifiés et donc générateurs de valeur.

Attention, je ne suis pas contre la publicité Facebook, bien au contraire je l’utilise tous les jours mais je veux juste expliquer aux allergiques de la publicité Adwords qu’une fois que vous maîtrisez la recherche de mots-clés et Adwords, vous serez apte à générer de meilleurs résultats qu’avec Facebook Ads.

Je vous invite à laisser un commentaire en me donnant votre avis à ce sujet.

Mélik

Pourquoi avoir un site internet ?

La question se pose souvent chez les entrepreneurs : pourquoi avoir un site internet ?
Voici une statistique intéressante : Deux-tiers des entreprises françaises disposent d’un site internet ! Avoir un site internet est devenu crucial pour une entreprise car la majorité de vos concurrents disposent d’un site internet et donc d’une meilleure visibilité que vous sur le net.

Imaginons que vous êtes une pizzeria basée à Agen et qu’une personne quelconque ai envie d’une pizza sur Agen. Que va-t-il faire ? Aller prendre l’annuaire ? Non c’est terminé ! Il va aller sur Google taper « Pizzeria Agen ».

Des dizaines de résultats vont sortir avec la majorité de vos concurrents. Le problème est que vous ne figurerez pas sur les résultats de recherche car vous ne disposez pas d’un site internet.

Le net est devenu une étape clé dans la démarche de communication d’une entreprise. Le site internet est la vitrine de l’entreprise sur internet. Il vous permet de présenter vos produits, vos services, de donner vos tarifs, de renseigner les prospects et clients sur vos horaires d’ouverture et surtout d’être contacté. Avec un site internet attractif et un bon référencement web, vous serez sûres d’acquérir de nouveaux clients ciblés. En effet, vous aurez plus de chance d’acquérir un client de qualité sur le net car l’internaute qui aura visité votre site internet aura tapé des mots-clés bien spécifiques sur le moteur de recherche (dans l’exemple précédant, il aura tapé « pizza agen » ou « pizzeria agen », on se doute bien qu’il cherche une pizzeria sur Agen 🙂 ).

Vos futurs clients iront d’abord sur votre site internet

Les choses changent, la façon de communiquer et d’acquérir de nouveaux clients aussi. Savez-vous qu’environ 70% des clients visitent et naviguent sur le site internet de votre entreprise avant de vous contacter ? Encore une petite statistique : 80% des Français, tous âges confondus, disposent d’un smartphone avec une connexion internet !

Un bon moyen de rester en contact avec vos prospects et clients

Très peu d’entreprises (voir aucune) restent ouvertes 24h/24 et 7j/7 or le site internet si ! Grâce à cette vitrine sur le net, les internautes auront accès H24 à vos informations et à vos actualités. Vous permettez donc à vos clients de visiter virtuellement votre entreprise et ses services et produits lorsque votre entreprise est fermée.

Etre accessible depuis le monde entier

Les internautes du monde entier auront accès à votre site internet (même si votre site internet se termine par .fr). Les sites internet n’ont pas de frontières, pas d’horaires ! Votre site internet peut même être automatiquement traduit dans la langue du visiteur, incroyable non ?

N’oubliez surtout pas que la création d’un site internet et un référencement sont un investissement et non une dépense.

Petite piqûre de rappel, voici comment fonctionne le moteur de recherche Google :

Il y a trois grande étapes chez Google: l’exploration, l’indexation et la diffusion des résultats.

  • L’exploration: Google utilise un robot appelé « GoogleBot » pour fouiller l’ensemble de votre site internet. Grâce à ce robot, Google est capable d’explorer et de trouver des milliards de pages web.Le processus de Googlebot est basé sur des algorithmes ; nos programmes informatiques déterminent les sites à explorer, la fréquence d’exploration et le nombre de pages à extraire de chaque site. Dans un premier temps, sont explorées les URL des pages Web comprises dans une liste générée lors de précédents processus d’exploration. À ces URL viennent s’ajouter les données sitemap (sorte de page web avec l’ensemble des liens de votre site) fournies par les webmasters. Les liens qui figurent sur chaque page des sites auxquels Googlebot accède sont détectés et ajoutés à la liste des pages à explorer. Les nouveaux sites, les modifications de sites existants et les liens non fonctionnels sont répertoriés et utilisés pour mettre à jour l’index Google.
  • L’indexation: C’est le moment où Google « crawl » (parcourt) votre site internet, qu’il copie l’intégralité de votre site internet et qu’il enregistre toutes ses données sur ses serveurs. L’index de Google représenterait selon Wikipédia plus de 30 000 milliards de pages web. Tous les sites ne sont pas indexable, un webmaster peut dire à Google de ne pas indexer son site internet.
  • La diffusion des résultats: Lorsque vous allez taper une recherche sur Google, par exemple « Noix de coco Agenaise », Google va fouiller dans l’ensemble des sites indexés pour vous trouver les meilleurs résultats possible pour « Noix de coco Agenaise » (pas sur qu’il en existe). Plus de 150 facteurs différents sont pris en compte par Google pour vous fournir les meilleurs résultats de recherches possible.

 

Le référencement naturel

Le référencement naturel  est un ensemble de techniques mises en place sur un site internet afin d’améliorer le positionnement de son site internet dans les moteurs de recherche par exemple Google, Yahoo, Bing…

Le référencement naturel contrairement au référencement payant ne nécessite pas d’achat de mots-clés.

Le référencement naturel comporte des dizaines et des dizaines de méthodes différentes mais certaines sont notamment à respecter :

Le contenu :

Afin d’être bien positionné dans les résultats de recherche il est important de bien travailler le contenu de son site internet, plus il y aura de contenu sur votre site internet plus votre site internet sera susceptible de progresser dans les résultats de recherches sur les moteurs de recherche. Le contenu doit être directement en relation avec le site internet que vous avez publié  Google prend en compte l’ensemble des mots clés qui sont dans le contenu publié.  si par exemple vous avez un site parlant de la mode, il est important de publier des articles et des actualités concernant la mode, exemple : les derniers vêtements à la mode, les façons de bien s’habiller etc… La création d’article est un travail minutieux car il faut savoir que des articles de quelques mots ne seront pas bénéfiques à une bonne progression sur les résultats de recherche, il faut au moins écrire des articles de 400 à 600 mots pour avoir le plus de contenu possible et le plus de mots-clés.  bien entendu, le contenu doit être unique et non copié sur d’autres sites existant car Google vous pénalisera si vous avez dupliqué du contenu existant.

L’optimisation des mots-clés :

Lorsque vous créez du contenu sur votre site internet, il est important d’intégrer des mots-clés directement liés à votre activité car sans mot-clé, les moteurs de recherche auront du mal à “cerner” votre site internet et donc à vous faire progresser dans les résultats de recherche. Prenons l’exemple d’un restaurant, lorsque de la création du site internet pour votre restaurant, vous devez inclure plusieurs mots clés dont : restaurant, restaurant + nom de votre ville (exemple : restaurant agen) afin que vous site soit présent dans les résultats de recherche lors d’une recherche ciblé, etc… Attention à ne pas en faire trop et mettre 5 mots-clés identique par ligne. Il faut que le contenu soit le plus naturel possible. Grâce à des outils gratuits et payants, vous avez la possibilité de connaître la fréquence de recherche de certains mots-clés ce qui va vous permettre de savoir sur quels mots-clés travailler.

Le maillage interne :

Il y a une autre chose qui doit être prise en compte lors d’un travail de référencement sur un site internet, cela s’appelle le maillage interne.

Le maillage interne consiste à créer des liens entre chaque page de votre site internet.  par exemple vous créez un lien qui pointe de la page d’accueil vers la page contact, de la page contact à la page blog, de la page blog à la page devis, il faut créer des liens qui pointent vers d’autres pages de votre site internet mais des liens cohérents qui ont un rapport avec le contenu vous avez créé.

Le sitemap :

Chaque site doit comporter un sitemap. Le sitemap est une page qui affiche l’arborescence de l’ensemble des pages de votre site internet, grâce au sitemap,  Google va pouvoir connaître l’ensemble des pages présente sur votre site internet ce qui va faciliter le travail d’exploration et d’indexation des pages de votre site.  Le sitemap a un format XML. Si vous ne savez pas comment créer un sitemap, des outils gratuits en ligne vous aideront à en créer un.

Les balises :

Les balises, dont les balises <title> et “meta description” sont les informations qui s’affichent notamment dans les résultats de recherche sur Google. Prenons l’exemple de “Wikipédia”, quand on tape ce mot-clé sur Google on tombe sur ça :

La balise <title> est le titre, ce qui s’affiche en bleu sur le résultat de recherche. La balise <title> sera donc le titre de la page ou de l’article que vous aurez créé, dans cet exemple, la balise <title> de l’article que je suis en train de créer s’appelera “Qu’est-ce que le référencement naturel ?”.

La balise “meta description” est la description qui s’affiche en bas du lien vert, elle sert à donner une courte description aux visiteurs sur le contenu de votre page. Là aussi, vous devez ajouter plusieurs mots-clés dans cette balise. La balise « méta description » ne sera pas la même pour chaque page de votre site internet. A vous de l’adapter par rapport à ce que vous écrivez.

Il faut optimiser ces deux balises en y intégrant des mots-clés car Google va se baser sur ces deux balises pour le classement de votre page sur ses résultats de recherche.

Il y a beaucoup d’autres choses à savoir sur le référencement naturel qui est un travail long et minutieux.

Qu’est-ce que le référencement naturel ?
Les 8 erreurs à ne pas faire pour le référencement de votre site internet

1. Ne pas ajouter de contenu

Il est très important d’ajouter du contenu pertinent sur son site internet. Quand on parle de contenu, on parle généralement de contenu textuel mais aussi de photos, vidéos, infographies etc… En effet, plus vous aurez de contenu, plus vous aurez de mots-clés, plus Google va pouvoir indexer de contenu de votre site sur son moteur de recherche. Il est judicieux pour une entreprise de rajouter une partie « Blog » ou « Actualités » sur son site internet. Grâce à cette partie, l’entreprise sera apte à ajouter du contenu dès qu’elle le désire et créer des articles dédiés à son activité. Si, dans l’exemple d’un charpentier, l’entreprise en question publie un article qui se nomme « Comment poser une charpente » et que cette expression est recherchées plusieurs milliers de fois par mois sur Google, elle aura de forte chance d’acquérir des internautes ciblés sur son site internet dont un certain pourcentage pourrait se transformer en client potentiel.

2. Mauvaise optimisation des images

Quand on parle d’optimisation d’image, on parle de mots-clés ajoutés sur les images. Il suffit de bien renseigner la balise « ALT » lorsque vous ajoutez une image sur votre site internet. La balise « ALT » est le titre de l’image qui sera pris en compte par Google lors de l’exploration de votre site internet. Si vous nommez une image « Peinture bois massif », votre image sera susceptible d’apparaître dans les résultats de recherche Google Images (et autres moteurs de recherche) lorsqu’un internaute recherchera « Peinture bois massif » sur Google.

3. Ne pas travailler les mots-clés

Le travail sur les mots-clés est un travail minutieux qui peut demander un certain temps. En effet, vous allez devoir ajouter des mots-clés pertinents sur votre site, des mots-clés qui sont recherchés par les internautes sur les moteurs de recherche et qui n’ont pas une très forte concurrence afin de pouvoir progresser assez rapidement sur les moteurs de recherche. Vous devez ajouter des mots-clés directement liés à votre activité. Attention, ajoutez votre situation géographique dans certains mots-clés et évitez les mots-clés trop généraliste et qui n’ont pas de rapport directs avec votre domaine d’activité ou votre zone géographique.
Par exemple : vous êtes un restaurant-pizzeria localisé à Agen 

Exemple de mots-clés pertinents : restaurant agen, pizzeria agen, restaurant pizzeria agen, pizzeria XXX, restaurant XXX (remplacez XXX par le nom de votre restaurant-pizzeria)

Exemple de mots-clés non pertinents : restaurant lot-et-garonne, restaurant toulouse, restaurant, restaurant ZZZ (nom d’un de votre concurrent)

Mettez-vous à la place de l’internaute et posez-vous cette question : qu’est-ce que je taperai sur Google pour trouver mon restaurant ?

Par contre, dans le cas où vous êtes une entreprise qui travail sur un large secteur, par exemple un département ou une région, il faudra bien entendu ajouter le nom du département et de la région en question.

4. Mauvaise optimisation des balises

L’optimisation des balises est un travail des plus important à faire sur votre site internet car ce sont elles qui vont donner les informations importantes aux moteurs de recherche et donc aux internautes sur le contenu de votre site. Ce sont grâce aux balises notamment que votre position sur les moteurs de recherche va se jouer. Je vous conseille de lire notre article sur le référencement naturel afin d’avoir plus d’informations sur le travail et l’optimisation des balises.

5. Mal travailler les URLS

Les URLs vont inclure les mots-clés principaux sur les pages de votre site. Google et les autres moteurs de recherche prennent en compte les URLs pour le référencement naturel de votre site internet. Vous devez obligatoirement inclure les mots-clés principaux de vos pages sur les URLs de votre site.

6. Dupliquer du contenu existant

Google pénalise les sites proposant du contenu dupliqué. Lorsque vous ajouter du texte sur votre site pour présenter votre activité, vos produits ou lorsque vous souhaitez publier un article sur votre activité, vous devez écrire l’intégralité de votre texte par vous-même sans copier-coller de paragraphe ou de phrase déjà existantes sur d’autres site.

7. Oublier le maillage interne

Le maillage interne consiste à créer des liens entre chaque page de votre site internet. Je vous conseille de lire notre article sur le référencement naturel qui parle notamment du maillage interne des sites internet.

8. Avoir une vitesse de chargement trop élevée

La vitesse de chargement de votre site internet est un élément important pour votre référencement car Google prend en compte la vitesse de chargement de votre site internet. L’erreur la plus courante est d’ajouter des photos de grosse taille qui pèsent plus de 3 voir 5 Mo sur son site. Vous devez compresser vos photos via un logiciel ou via une solution en ligne avant de les ajouter sur votre site surtout si vous comptez créer une galerie photo avec plusieurs dizaines de photos. De plus, il est conseillé de compiler l’ensemble de vos fichiers CSS en seul fichier et la même chose pour les fichiers JS (Javascript). Vous pouvez tester la vitesse de chargement de votre site internet via le site GTMETRIX.

Vous avez un site internet avec un fort trafic mensuel et vous souhaitez en tirer du bénéfice ? Dans cet article, nous allons vous détailler les diverses manières de gagner de l’argent grâce à votre trafic et votre site internet. Il existe plusieurs manières de monétiser un site internet qui dépendent notamment du trafic que vous avez sur votre site internet, du thème de votre site et de vos visiteurs.
En effet, si votre site n’obtient qu’une dizaine de visiteurs chaque jour, il sera difficile de gagner de l’argent sur votre site internet, nous allons vous expliquer pourquoi. Attention, il est totalement déconseillé d’afficher des bannières publicitaires sur un site vitrine d’entreprise.

1. La publicité au clic (CPC)

La publicité au clic, appelé aussi CPC, cost per clic, est pour faire simple le fait d’afficher des bannières publicitaires de divers annonceurs sur votre site internet. Vous serez rémunéré à chaque fois qu’un internaute cliquera sur une des bannières publicitaires affichées sur votre site internet. Les publicités affichées seront en rapport direct avec le thème général de votre site internet. Si vous avez un site internet vitrine ou un site e-commerce sur les vêtements, la régie publicitaire affichera des publicités en rapport avec les vêtements et donc des publicités de vos probables concurrents. La régie publicitaire au clic est Google Adsense, la régie au clic de Google. En vous inscrivant sur cette régie vous devrez renseigner le lien de votre site internet, Google analysera ensuite le contenu de votre site et décidera si vous serez autorisé à diffuser des publicités ou non. Il faut savoir que les annonceurs dépensent beaucoup d’argent en publicités au clic car c’est un moyen rapide et efficace d’avoir des internautes ciblés sur leur site donc Google ne pourrait se permettre d’accepter des sites non terminés ou à faible trafic. Une fois votre site accepté, généralement sous 48/72h, vous pourrez créer des publicités parmi plusieurs formats disponibles : bannières verticales, bannières horizontales, carrés etc… Google Adsense limite à trois le nombre de bannières sur chaque page de votre site internet afin d’éviter de noyer les internautes en publicités. Afin de recevoir votre premier paiement de la part de Google Adsense, vous devez atteindre le seuil de paiement imposé par Google Adsense en France qui est de 70€. Une fois ce seuil atteint, vous recevrez votre paiement soit par chèque soit par virement bancaire. Il est aussi possible d’augmenter votre seuil si vous souhaitez recevoir votre paiement qu’à partir de 1000€ par exemple. Il existe des dizaines d’autres régies au clic mais à l’heure actuelle Google Adsense est la régie publicitaire au clic de référence. Au niveau de la rémunération lors de chaque clic, elle dépend du thème de votre site, vous toucherez entre 0,05 et plus d’1€ au clic en fonction du thème général de votre site internet. Il faut savoir que le taux de clic moyen, aussi appelé CTR (clic through rate) est aux alentours de 3%. Si votre CTR est inférieur à 1.5, vous devez reconsidérer le positionnement et les formats de vos publicités.

2. La publicité à l’affichage (CPM)

La publicité à l’affichage, aussi appelé CPM, cost per mille: coût pour milles affichage, est destinée aux sites avec un très fort trafic. Cette méthode consiste à placer des bannières publicitaires sur votre site internet mais contrairement à la publicité au clic, vous serez rémunéré tous les 1000 affichages sur votre site. La rémunération moyenne pour ce genre de publicité varie entre 0,75 et 1,5€ par mille affichage de bannières. Plusieurs régies publicitaires proposent ce type de publicité, nous vous conseillons la régie AD6MEDIA qui propose plusieurs formats de bannières avec des rémunérations très avantageuses. Encore une fois, si vous possédez un site internet à très faible trafic, vous n’obtiendrez qu’une très faible rémunération. Comptez au moins 100 000 visites mensuelles avant d’afficher de type de publicité sur votre site internet. Il est toutefois possible de combiner la pub CPC + la pub CPM sur votre site mais faites attention au nombre de publicités affichées sur votre site car cela pourrait gêner la navigation des internautes ou les faire fuir.

3. Le Pop-up / Le Pop-under / Le Slide-in

Le pop-up, pop-under et le slide-in sont des types de publicités qui sont aussi rémunérées tous les 1000 affichages. Ces publicités sont très rémunératrices avec une rémunération moyenne de 2€ pour mille affichages. Que sont les pop-up, pop-under et slide-in ?
– Le Pop-up est une publicité qui va s’afficher sur votre écran dès lors que vous allez cliquer sur le site internet sur lequel vous êtes en train de naviguer.

– Le Pop-under est une publicité qui va s’afficher en arrière plan du site internet sur lequel vous êtes en train de naviguer. Les annonceurs aiment bien annoncer via pop-under car cette publicité s’ouvre dans une nouvelle page de votre navigateur et l’internaute est censé voir cette publicité que lorsqu’il a fermé la page sur laquelle il est actuellement.

– Le Slide-in est une publicité format 300×250 qui s’affichera sur le côté du site internet sur lequel vous navigué

Néanmoins, ce type de publicité est à utiliser avec des pincettes car les internautes ne sont pas très friands de ce type de publicité qui est souvent apparenté à du spam. Afin de limiter le spam, les régies publicitaires ont mis en place un capping (nombre de fois où la pub est affichée par internaute et par 24 heures) de 1. C’est à dire qu’une publicité pop-up , pop-under ou slide-in ne s’affichera qu’une seule fois par journée et par internaute.

4. L’affiliation

L’affiliation peut devenir très rémunérateur dans le cas où vous disposez d’un site internet avec un fort trafic ciblé et un contenu de qualité.
En quoi consiste l’affiliation et comment devenir affilié ? L’affiliation vous permet de vendre les produits d’un annonceur et de toucher une commission sur chaque vente. Les blogueurs et blogueuses utilisent beaucoup ce système car ils disposent d’une source de trafic très ciblé et qui est susceptible d’acheter les produits qui ont été testé par le/la blogueur/euse en question. Plusieurs plateformes existent dont Commission Junction qui est une des plus grosses plateformes d’affiliation au monde. Sur cette plateforme, vous pourrez devenir affilié pour de grandes marques internationales et nationales sur divers thèmes : voyages, téléphonies, bien-être, immobilier etc..
Comme vous avez pu le voir sur cette article, la priorité est d’avoir un trafic élevé et ciblé sur votre site internet. A vous de choisir la meilleure solution qui s’offre à vous mais n’oubliez pas: ne noyez pas les internautes en publicités.

Comment monétiser un site à fort trafic ?
Achetez la vidéo complète de ma dernière conférence sur le thème de l'ecommerce (plus de 7 heures de vidéo)Cliquez-ici