Category: Google

Se former gratuitement au webmarketing
Salut les amis, ici Mélik. Je me permets de vous faire ce document pour que vous preniez définitivement conscience qu’il est possible de se former gratuitement au webmarketing. Personnellement, je ne suis pas né avec mes compétences, j’ai tout appris. SEUL.
Je n’ai JAMAIS acheté une formation. Par formation, je parle d’une formation faite par un VRAI professionnel et non des personnes qui font de la redirection de compétences ou des fausses personnes qui se proclament webmarketer ou pro de l’affiliation après avoir fait une vente sur Clickbank. Faut arrêter deux secondes.
Arrêtez, définitivement, de croire les personnes qui vous montre des vidéos (même vraies) ou des screenshots (même vrais) de revenus, même s’ils gagnent 10 000€ par jour. Sachez que si j’avais dans l’esprit de vendre une formation à 1500€, je ferai un crédit de 20000€, je lancerai uniquement des publicités avec ça et bien entendu que j’aurai les mêmes résultats qu’eux. En faisant ça sur X jours, ce sera assez pour convaincre X personnes de m’acheter ma formation. C’est uniquement de la manipulation.  C’est exactement la méthode employée par certains 😉
(Et le crédit serait remboursé en 2 à 3 jours…. )
Si et seulement si (ssi pour les matheux), vous ne trouvez pas votre bonheur dans les formations gratuites, alors vous pouvez envisager d’acheter une formation.
Stop. Apprenez à apprendre. Mais apprendre intelligemment. Internet vous offre des milliers de sources pour vous former dans ces merveilleux domaines que sont le marketing et le webmarketing. Voici, dans l’ordre de mes préférences, l’ensemble des sites que je vous conseille pour vous former GRATUITEMENT :

1. Se former au webmarketing en général : 

– OpenClassroom (anciennement le SiteDuZéro) : https://openclassrooms.com/
– Chaîne Youtube de moi-même : https://youtube.com/c/MélikNakhla
– Warriorforum : LE forum du webmarketing, si vous n’y êtes pas inscrit, allez-y, c’est de l’or (100% en anglais sorry guys..) : https://www.warriorforum.com/

2. Se former à la publicité Facebook :

– Facebook Blueprint : https://fr-fr.facebook.com/blueprint

– « Lancer une campagne Facebook Ads », par Openclassroom : https://openclassrooms.com/courses/3829076-lancez-une-campagne-facebook-ads

 

3. Se former à la publicité Snapchat :

– Snapchat Explore : https://snapchatexplore.exceedlms.com

 

4. Se former à Google Adwords :

– Cours de Google Adwords : https://adwords.google.com/intl/fr_fr/home/resources/learning/

– La formation Adwords de Refeo (à mes yeux la formation gratuite la plus complète, 300 pages) : https://refeo.com/formation-adwords/

Vous pouvez les appeler gratuitement au 0805 980 269…. que demander de mieux ? Ils analyseront GRATUITEMENT vos annonces et vous donneront les meilleurs conseils.

 

5. Se former à la publicité Youtube (oui je sais ça fait parti d’Adwords mais j’aime le différencier…)

– Cours par Youtube : https://www.youtube.com/intl/fr_ALL/yt/advertise/resources/

Bonjour tout le monde, j’espère que tout va bien pour vous !

J’écris cet article car trop de monde se focalise sur la publicité avec Facebook jusqu’à oublier complètement Google Adwords en disant que le CPC (coût par clic) est trop élevé chez Google Adwords.

Image associée

D’autres disent « Bye Bye Google ». Non pas bye bye Google.

Google Adwords vous permet d’obtenir des internautes extrêmement ciblés ce que Facebook ne fait pas. Vous allez immédiatement me sauter dessus et me dire « Si si on peut cibler avec les intérêts Facebook ». C’est faux. En effet vous pouvez cibler par intérêt mais ce ne sera pas précis.

Prenons un exemple concret, vous avez ouvert une boutique en ligne d’accessoires de Golf. Lors de la création de votre publicité sur Facebook, même si vous ciblez les membres Facebook avec l’intérêt « Golf » ou même « Tiger Woods » ce ne sera pas précis. Combien d’entres-nous ont aimé une page d’un sportif sans aimer ou pratiquer le sport qu’il fait.

Perso, j’ai liké la page d’Usain Bolt et je crois être dans la catégorie des « grands non-sportifs Français ».  Vous voyez où je veux en venir ?

Sur Facebook on ne peut pas cibler précisément une audience sauf si vous vendez à des hommes ou des femmes par exemple.

A contrario, quand vous allez faire votre campagne sur Google Adwords, vous allez pouvoir cibler des internautes qui tapent « accessoires golf » ou tous autres mots-clés directement liés à votre boutique en ligne. C’est ça la puissance de Google Adwords. Vous ciblez des gens qui recherchent vos produits et/ou services !

Par contre, avant de créer votre campagne sur Google Adwords, un travail minutieux de recherche de mots-clés doit être établi pour cibler :

  • Les mots-clés les plus recherchés
  • Les mots-clés à faible CPC
  • Les mots-clés à concurrence faible ou moyenne

En clair, les mots-clés générateurs de visiteurs qualifiés et donc générateurs de valeur.

Attention, je ne suis pas contre la publicité Facebook, bien au contraire je l’utilise tous les jours mais je veux juste expliquer aux allergiques de la publicité Adwords qu’une fois que vous maîtrisez la recherche de mots-clés et Adwords, vous serez apte à générer de meilleurs résultats qu’avec Facebook Ads.

Je vous invite à laisser un commentaire en me donnant votre avis à ce sujet.

Mélik

Non, Facebook Ads ne remplacera pas Google Adwords
Qu’est-ce que le référencement naturel ?

Petite piqûre de rappel, voici comment fonctionne le moteur de recherche Google :

Il y a trois grande étapes chez Google: l’exploration, l’indexation et la diffusion des résultats.

  • L’exploration: Google utilise un robot appelé « GoogleBot » pour fouiller l’ensemble de votre site internet. Grâce à ce robot, Google est capable d’explorer et de trouver des milliards de pages web.Le processus de Googlebot est basé sur des algorithmes ; nos programmes informatiques déterminent les sites à explorer, la fréquence d’exploration et le nombre de pages à extraire de chaque site. Dans un premier temps, sont explorées les URL des pages Web comprises dans une liste générée lors de précédents processus d’exploration. À ces URL viennent s’ajouter les données sitemap (sorte de page web avec l’ensemble des liens de votre site) fournies par les webmasters. Les liens qui figurent sur chaque page des sites auxquels Googlebot accède sont détectés et ajoutés à la liste des pages à explorer. Les nouveaux sites, les modifications de sites existants et les liens non fonctionnels sont répertoriés et utilisés pour mettre à jour l’index Google.
  • L’indexation: C’est le moment où Google « crawl » (parcourt) votre site internet, qu’il copie l’intégralité de votre site internet et qu’il enregistre toutes ses données sur ses serveurs. L’index de Google représenterait selon Wikipédia plus de 30 000 milliards de pages web. Tous les sites ne sont pas indexable, un webmaster peut dire à Google de ne pas indexer son site internet.
  • La diffusion des résultats: Lorsque vous allez taper une recherche sur Google, par exemple « Noix de coco Agenaise », Google va fouiller dans l’ensemble des sites indexés pour vous trouver les meilleurs résultats possible pour « Noix de coco Agenaise » (pas sur qu’il en existe). Plus de 150 facteurs différents sont pris en compte par Google pour vous fournir les meilleurs résultats de recherches possible.

 

Le référencement naturel

Le référencement naturel  est un ensemble de techniques mises en place sur un site internet afin d’améliorer le positionnement de son site internet dans les moteurs de recherche par exemple Google, Yahoo, Bing…

Le référencement naturel contrairement au référencement payant ne nécessite pas d’achat de mots-clés.

Le référencement naturel comporte des dizaines et des dizaines de méthodes différentes mais certaines sont notamment à respecter :

Le contenu :

Afin d’être bien positionné dans les résultats de recherche il est important de bien travailler le contenu de son site internet, plus il y aura de contenu sur votre site internet plus votre site internet sera susceptible de progresser dans les résultats de recherches sur les moteurs de recherche. Le contenu doit être directement en relation avec le site internet que vous avez publié  Google prend en compte l’ensemble des mots clés qui sont dans le contenu publié.  si par exemple vous avez un site parlant de la mode, il est important de publier des articles et des actualités concernant la mode, exemple : les derniers vêtements à la mode, les façons de bien s’habiller etc… La création d’article est un travail minutieux car il faut savoir que des articles de quelques mots ne seront pas bénéfiques à une bonne progression sur les résultats de recherche, il faut au moins écrire des articles de 400 à 600 mots pour avoir le plus de contenu possible et le plus de mots-clés.  bien entendu, le contenu doit être unique et non copié sur d’autres sites existant car Google vous pénalisera si vous avez dupliqué du contenu existant.

L’optimisation des mots-clés :

Lorsque vous créez du contenu sur votre site internet, il est important d’intégrer des mots-clés directement liés à votre activité car sans mot-clé, les moteurs de recherche auront du mal à “cerner” votre site internet et donc à vous faire progresser dans les résultats de recherche. Prenons l’exemple d’un restaurant, lorsque de la création du site internet pour votre restaurant, vous devez inclure plusieurs mots clés dont : restaurant, restaurant + nom de votre ville (exemple : restaurant agen) afin que vous site soit présent dans les résultats de recherche lors d’une recherche ciblé, etc… Attention à ne pas en faire trop et mettre 5 mots-clés identique par ligne. Il faut que le contenu soit le plus naturel possible. Grâce à des outils gratuits et payants, vous avez la possibilité de connaître la fréquence de recherche de certains mots-clés ce qui va vous permettre de savoir sur quels mots-clés travailler.

Le maillage interne :

Il y a une autre chose qui doit être prise en compte lors d’un travail de référencement sur un site internet, cela s’appelle le maillage interne.

Le maillage interne consiste à créer des liens entre chaque page de votre site internet.  par exemple vous créez un lien qui pointe de la page d’accueil vers la page contact, de la page contact à la page blog, de la page blog à la page devis, il faut créer des liens qui pointent vers d’autres pages de votre site internet mais des liens cohérents qui ont un rapport avec le contenu vous avez créé.

Le sitemap :

Chaque site doit comporter un sitemap. Le sitemap est une page qui affiche l’arborescence de l’ensemble des pages de votre site internet, grâce au sitemap,  Google va pouvoir connaître l’ensemble des pages présente sur votre site internet ce qui va faciliter le travail d’exploration et d’indexation des pages de votre site.  Le sitemap a un format XML. Si vous ne savez pas comment créer un sitemap, des outils gratuits en ligne vous aideront à en créer un.

Les balises :

Les balises, dont les balises <title> et “meta description” sont les informations qui s’affichent notamment dans les résultats de recherche sur Google. Prenons l’exemple de “Wikipédia”, quand on tape ce mot-clé sur Google on tombe sur ça :

La balise <title> est le titre, ce qui s’affiche en bleu sur le résultat de recherche. La balise <title> sera donc le titre de la page ou de l’article que vous aurez créé, dans cet exemple, la balise <title> de l’article que je suis en train de créer s’appelera “Qu’est-ce que le référencement naturel ?”.

La balise “meta description” est la description qui s’affiche en bas du lien vert, elle sert à donner une courte description aux visiteurs sur le contenu de votre page. Là aussi, vous devez ajouter plusieurs mots-clés dans cette balise. La balise « méta description » ne sera pas la même pour chaque page de votre site internet. A vous de l’adapter par rapport à ce que vous écrivez.

Il faut optimiser ces deux balises en y intégrant des mots-clés car Google va se baser sur ces deux balises pour le classement de votre page sur ses résultats de recherche.

Il y a beaucoup d’autres choses à savoir sur le référencement naturel qui est un travail long et minutieux.

1. Ne pas ajouter de contenu

Il est très important d’ajouter du contenu pertinent sur son site internet. Quand on parle de contenu, on parle généralement de contenu textuel mais aussi de photos, vidéos, infographies etc… En effet, plus vous aurez de contenu, plus vous aurez de mots-clés, plus Google va pouvoir indexer de contenu de votre site sur son moteur de recherche. Il est judicieux pour une entreprise de rajouter une partie « Blog » ou « Actualités » sur son site internet. Grâce à cette partie, l’entreprise sera apte à ajouter du contenu dès qu’elle le désire et créer des articles dédiés à son activité. Si, dans l’exemple d’un charpentier, l’entreprise en question publie un article qui se nomme « Comment poser une charpente » et que cette expression est recherchées plusieurs milliers de fois par mois sur Google, elle aura de forte chance d’acquérir des internautes ciblés sur son site internet dont un certain pourcentage pourrait se transformer en client potentiel.

2. Mauvaise optimisation des images

Quand on parle d’optimisation d’image, on parle de mots-clés ajoutés sur les images. Il suffit de bien renseigner la balise « ALT » lorsque vous ajoutez une image sur votre site internet. La balise « ALT » est le titre de l’image qui sera pris en compte par Google lors de l’exploration de votre site internet. Si vous nommez une image « Peinture bois massif », votre image sera susceptible d’apparaître dans les résultats de recherche Google Images (et autres moteurs de recherche) lorsqu’un internaute recherchera « Peinture bois massif » sur Google.

3. Ne pas travailler les mots-clés

Le travail sur les mots-clés est un travail minutieux qui peut demander un certain temps. En effet, vous allez devoir ajouter des mots-clés pertinents sur votre site, des mots-clés qui sont recherchés par les internautes sur les moteurs de recherche et qui n’ont pas une très forte concurrence afin de pouvoir progresser assez rapidement sur les moteurs de recherche. Vous devez ajouter des mots-clés directement liés à votre activité. Attention, ajoutez votre situation géographique dans certains mots-clés et évitez les mots-clés trop généraliste et qui n’ont pas de rapport directs avec votre domaine d’activité ou votre zone géographique.
Par exemple : vous êtes un restaurant-pizzeria localisé à Agen 

Exemple de mots-clés pertinents : restaurant agen, pizzeria agen, restaurant pizzeria agen, pizzeria XXX, restaurant XXX (remplacez XXX par le nom de votre restaurant-pizzeria)

Exemple de mots-clés non pertinents : restaurant lot-et-garonne, restaurant toulouse, restaurant, restaurant ZZZ (nom d’un de votre concurrent)

Mettez-vous à la place de l’internaute et posez-vous cette question : qu’est-ce que je taperai sur Google pour trouver mon restaurant ?

Par contre, dans le cas où vous êtes une entreprise qui travail sur un large secteur, par exemple un département ou une région, il faudra bien entendu ajouter le nom du département et de la région en question.

4. Mauvaise optimisation des balises

L’optimisation des balises est un travail des plus important à faire sur votre site internet car ce sont elles qui vont donner les informations importantes aux moteurs de recherche et donc aux internautes sur le contenu de votre site. Ce sont grâce aux balises notamment que votre position sur les moteurs de recherche va se jouer. Je vous conseille de lire notre article sur le référencement naturel afin d’avoir plus d’informations sur le travail et l’optimisation des balises.

5. Mal travailler les URLS

Les URLs vont inclure les mots-clés principaux sur les pages de votre site. Google et les autres moteurs de recherche prennent en compte les URLs pour le référencement naturel de votre site internet. Vous devez obligatoirement inclure les mots-clés principaux de vos pages sur les URLs de votre site.

6. Dupliquer du contenu existant

Google pénalise les sites proposant du contenu dupliqué. Lorsque vous ajouter du texte sur votre site pour présenter votre activité, vos produits ou lorsque vous souhaitez publier un article sur votre activité, vous devez écrire l’intégralité de votre texte par vous-même sans copier-coller de paragraphe ou de phrase déjà existantes sur d’autres site.

7. Oublier le maillage interne

Le maillage interne consiste à créer des liens entre chaque page de votre site internet. Je vous conseille de lire notre article sur le référencement naturel qui parle notamment du maillage interne des sites internet.

8. Avoir une vitesse de chargement trop élevée

La vitesse de chargement de votre site internet est un élément important pour votre référencement car Google prend en compte la vitesse de chargement de votre site internet. L’erreur la plus courante est d’ajouter des photos de grosse taille qui pèsent plus de 3 voir 5 Mo sur son site. Vous devez compresser vos photos via un logiciel ou via une solution en ligne avant de les ajouter sur votre site surtout si vous comptez créer une galerie photo avec plusieurs dizaines de photos. De plus, il est conseillé de compiler l’ensemble de vos fichiers CSS en seul fichier et la même chose pour les fichiers JS (Javascript). Vous pouvez tester la vitesse de chargement de votre site internet via le site GTMETRIX.

Les 8 erreurs à ne pas faire pour le référencement de votre site internet
Obtenez la vidéo complète de ma conférence à Agen sur l'ecommerce (7h de vidéo)Cliquez-ici